Concours avec Alice Balice !

Concours couture

Cette semaine un concours bien sympa avec Alice Balice ! On vous propose de gagner ce magnifique coffret en bois contenant pas moins de 100 bobines de fil Madeira de haute qualité, d’une valeur de 219€ !

Vous pouvez participer de 3 façons différentes !

ALLEZ SUR LE BLOG D ALICE BALICE

ALLEZ SUR LA PAGE FACEBOOK D ALICE BALICE

 ALLEZ SUR LE COMPTE INSTAGRAM D ALICE BALICE

Vous avez jusqu’au 12/05/19 minuit pour jouer.

1 gagnant sera tiré au sort pour recevoir chez lui le coffret Madeira.

Jeu limité à la France Métropolitaine, la Suisse et la Belgique.

Le résultat sera annoncé sur http://www.alicebalice.com/home/blog/resultats-des-concours/
Règlement complet sur alicebalice.com

Comment choisir sa machine à coudre, sa machine à broder ou sa surjeteuse ?

pied de biche coudreetbroder.com

Nous avons de plus en plus de demande sur le choix d’une machine à coudre, d’une machine à broder ou d’une surjeteuse. Comme nous distribuons plus de 8 marques différentes et que nous avons plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la couture et de la broderie machine, nous avons voulu vous faire profiter de notre expertise. C’est pourquoi, nous avons élaboré pour vous un petit questionnaire à remplir. Les réponses que vous y donnerez, nous permettrons de répondre au mieux à  ce qui vous convient, et au budget que vous voulez mettre.

Allez vite le voir par ici : http://coudreetbloguer.org/quelle-machine-pour-vous/

Dites nous aussi ce que vous en pensez.

Faut-il huiler sa machine à coudre ?

Il est important de prendre soin de sa machine à coudre pour qu’elle reste en état de fonctionnement le plus longtemps possible.

Avant de penser à huiler votre machine, nous vous conseillons de la nettoyer régulièrement en utilisant le petit pinceau parfois fourni, une bombe d’air ou un aspirateur pour éviter qu’elle ne s’encrasse et que des « mimis » restent coincés dans les rouages.

huiler sa machine à coudre ?

Pour savoir si vous devez huiler votre machine,  il faut d’abord prendre en compte plusieurs critères et faire appel à votre propre jugement.

Dans quel cas huiler votre machine à coudre ? :

  • Si cela fait plus d’un an que vous ne l’avez pas utilisée (car l’huile peut être figée) -> nettoyer puis huiler
  • Si vous avez beaucoup cousu de tissus qui peluchent (polaire, laine…) -> nettoyer puis huiler
  • Si vous sentez que votre machine n’est plus souple ou force sur des matières qui d’habitude ne vous posent pas de problème. -> huiler
  • Si vous avez utilisé votre machine intensément et que vous sentez un manque de souplesse par rapport. -> huiler

Où huiler sa machine ? :

Uniquement sur le crochet et la barre aiguille. Ne jamais rien huiler d’autres et ne jamais rien démonter !

huiler sa machine à coudre

 

 

huiler sa machine à coudrehuiler sa machine

 

A quel moment ? :

Il est préférable de huiler sa machine avant de l’utiliser. Ensuite il est impératif de faire un test sur une chute de tissu afin de faire partir le surplus d’huile et éviter les mauvaises surprises sur votre ouvrage.

Quelle huile ?:

Il existe des burettes d’huile de vaseline et des bombes d’huile (LB5 odif ) que vous pouvez retrouver sur Notre site   www.coudreetbroder.com

Attention :

Ne jamais utiliser un dégrippant type « 3 en 1 » il va vous débloquer la machine sur le moment puis vous la bloquer c’est un dégrippant et non un lubrifiant .

Votre machine est précieuse, il faut en prendre bien soin. 

Les tutos couture de Dodynette, une très jolie aventure !

Pour celles et ceux qui ne la connaisse pas encore, voici un petit article sur notre amie Dodynette, la blogueuse couture qui va à 100 à l’heure avec le sourire !

Après avoir créé DOTY avec ton amie Laetitia, tu as continué à avancer dans ton projet pour créer les tutos couture de Dodynette. Ton blog est devenu une vraie référence dans le monde de la couture et on sent que tu es vraiment heureuse de ce que tu fais. Voici quelques questions pour encore mieux te connaitre et peut-être percer le secret de ta réussite ;-).

atelier-dodynette

Quand as-tu commencé à coudre ?

Comme beaucoup de maman, j’ai commencé à coudre pendant ma grossesse (courant 2014) pour préparer l’arrivée de ma fille. Je travaillais en crèche en tant que directrice adjointe et j’ai dû m’arrêter de travailler assez tôt.

Vous l’avez remarqué, je ne sais pas vraiment rester en place, alors j’ai cherché une occupation et ça a été la couture. Je suis partie de zéro : imaginez je ne recousais même pas un bouton à la main ! La couture était un univers inconnu et j’avais beaucoup d’aprioris qui n’étaient pas du tout fondés.

dodynette_portrait_ciseaux-RET2wC’est ma maman qui m’a accompagné dans mes premières créations : elle a ressorti sa machine et m’a accompagné en mercerie. Ce fût la révélation au milieu des tissus et des imprimés.  J’ai cousu plusieurs bavoirs et très vite j’ai investi dans une machine à coudre et je ne me suis plus arrêtée.

Ce qui est drôle dans cette histoire, c’est que ma maman cousait beaucoup lorsque j’étais bébé. Et je n’en ai pas de souvenirs car elle a arrêté de coudre pour s’occuper de moi lorsque j’ai commencé à gambader. Elle a repris cette activité en même temps que je m’y suis mise et désormais pendant les repas de famille nous parlons tissus, projets et jolies cousettes alors que pendant 30 ans c’était un sujet inexistant.

La vie est étonnante parfois…

Comment t’es-tu fait connaître ?

C’est le « bouches à oreilles » qui m’a fait connaitre. Je ne m’attendais pas du tout à toute cette aventure.

Je suis madame tout le monde : je cousais des accessoires pour mes enfants. Et puis mes proches eux aussi ont voulu des bavoirs. Une page Facebook est née et j’ai créé ma micro entreprise en tant que créatrice.

logo-dodynette-couleurJe n’aimais pas trop les systèmes de plateformes de ventes en ligne alors avec un ami webmaster nous avons créé mon site  puis un blog (suite à ses conseils). C’est à ce moment-là que Dodynette a pris un nouveau tournant. Je me suis épanouie dans l’écriture du blog et « les tutos couture de dodynette » est né.

Je suis aussi très active sur les réseaux sociaux. Je pense que je me suis faite connaitre comme cela au travers d’échanges et d’images de mes réalisations.

Depuis des années, j’aime la photographie et les mises en scènes. C’est donc tout naturellement que je me suis mise à prendre des photos de mes cousettes. Ces images ont participé à la communication autour de ma marque c’est sûr.

Qu’est-ce qui te motive et t’inspire ?

Ce sont les tissus qui m’inspirent : les imprimés et les textures. Souvent les idées viennent de là et de mon quotidien de maman aussi. C’est un petit mélange de tout…

Ce qui me motive ? La création et le partage. Le partage de techniques mais également de bons plans. Je me suis formée toute seule en me promenant sur internet. Si cette expérience peut aider d’autres couturières qui se sentent parfois un peu « seules » derrière leur machine, pourquoi ne pas leur en faire profiter ?

tutos de dodynetteQuel est ton meilleur souvenir depuis le début de Dodynette ?

Oh, il y en a tellement ! Mes meilleurs souvenirs sont les échanges avec les cousettes (c’est ainsi que je nome les membres de ma communauté).

Les rencontres humaines. Je me souviendrai toujours de cette phrase prononcée dans la salle d’attente chez le pédiatre. C’était au tout début de l’aventure.

Une personne s’est approchée de moi (alors que j’étais encore absorbée par mon téléphone portable à surfer sur facebook) et m’a dit :

« Excusez-moi… vous êtes Dodynette ? ».

Ça m’a vraiment fait tout drôle sur le coup. Et j’ai même hésité avant de répondre car « Dodynette » est mon surnom de petite fille. Alors qu’on m’appelle comme cela à 30 ans… Forcement il m’a fallu un petit temps pour tout remettre en place !

Cette phrase je l’entends souvent depuis… Et je commence à l’aimer ! (rires)

tutos dodynette

Que conseillerais-tu aux personnes qui veulent se lancer et faire de leur passion leur métier ?

Je leur conseillerai de prendre leur temps. J’ai beaucoup de chance que mon projet aboutisse et que tout se passe bien maintenant. Je me doute que cette aventure puisse faire envie à d’autres personnes aussi.

Sortir du quotidien « métro boulot dodo » pour faire ce qui nous tient à cœur cela n’a pas de prix. Je suis très épanouie et je profite de chaque instant. Je prends beaucoup de plaisir dans cette activité tout en étant consciente que rien n’est acquis ou joué d’avance. Je travaille beaucoup, mon activité est très chronophage.

Ce qu’il faut savoir quand on se lance à son compte, c’est que tout ne fonctionne pas comme on le voudrait parfois. Il faut du temps pour se faire connaitre, apprendre à s’organiser, mettre en place des stratégies marketing (et oui il en faut… tout n’est pas tout rose comme dans le monde des Bisounours). Pour pouvoir se verser un salaire il faut être rentable tout en amortissant ses investissements. Il ne faut pas l’oublier.

etiquettes-de-licence-commerciales-dodynette

C’est une aventure très épanouissante de faire ce qui nous tient à cœur dans la vie mais ce qu’il ne faut surtout pas faire c’est quitter son job sur un coup de tête pour se lancer.

Bien sûr, si vous avez un projet qui vous tient à cœur, je suis la première à le dire : tentez l’aventure ! Mais pas n’importe comment. Définissez votre projet, murissez-le, faites des essais.  Certains statuts actuels tels que la microentreprise peuvent être cumulés avec votre activité. Tentez l’expérience doucement au début et faites des bilans.

Par exemple moi, j’ai commencé à coudre juste 2h/jours pendant la sieste de mon bébé. Et ensuite j’ai avisé en fonction du volume de commandes qui arrivait. J’ai dû m’organiser, me former à la comptabilité (beurk), apprendre à communiquer sur les réseaux sociaux, etc…

Pour qu’un projet dure sur le long terme, il faut mettre en place beaucoup de choses et ne pas négliger certains aspects qui peuvent paraître moins intéressants. Je ne fais pas que coudre toute la journée. La couture représente peut-être 40% de mon temps. Ensuite, il y a tout le reste : l’administratif, la comptabilité, les questions d’ordre légales, la communication, le travail sur mes sites, etc…

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

A l’avenir, j’aimerai sortir de mon atelier plus souvent… Je suis en train de m’organiser pour participer à des évènements et rencontrer « les cousettes » car ces échanges sont toujours très riches.

Il y aura aussi surement des « ateliers couture Dodynette » pour apprendre à coudre sans un écran interposé.

J’ai aussi beaucoup de projets et de partenariats « en cours » qui évoluent vers des collaborations qui s’annoncent passionnantes.

Mes projets pour l’avenir sont multiples et comme vous le disiez, je vis à 100 à l’heure. Ce qui me tient le plus à cœur c’est de continuer cette belle aventure de blogueuse/créatrice couture en incluant les personnes qui me suivent le plus possible.

Pour moi c’est ça le plus important : le partage et les relations humaines. Je pense que « l’éducatrice de jeunes enfants » qui est en moi est toujours là, d’une manière disons… plus créative et moins centrée autour des tous petits.

 

Le pied à surpiquer en vidéo plus un cadeau bonus !

 

Le Pied à surpiquer vu sur le super tutoriel vidéo de Dodynette n’a pas le même nom suivant les marques de machines à coudre.

Pour vous aider à vous y retrouver, Coudreetbroder.com a listé les différentes appellations de ce pied presseur par marque.

Et en cadeau bonus, on vous propose un petit concours pour gagner le pied qui correspond à votre machine. Pour cela, il vous suffit de répondre à ce petit questionnaire.

Pour les machines Brother et les Bernette :

pied brother

 

 

 

Pied à surjet

Pour les Janome :

pied Janome

 

 

 

 

Pied Quilt Patch

Pour les Elna :

Pied Elna

 

 

 

 

Semelle à surjeter 2300/2100

Pour les Pfaff :

pied Pfaff

 

 

 

 

Pied surpiqure près du bord

Pour les Husqvarna :

pied husqvarna

 

 

 

 

Pied surpiqure près du bord

Pour les Bernina E1, F1, G, H :

Pied Bernina

 

 

 

 

Pied pour bordure étroite N10C

Pour les Bernina A (1630) plus anciennes :

pied bernina

 

 

 

 

Pied pour bordure étroite N10

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Concours « Gagner une machine à coudre et une Scan N Cut »

Pour tous les passionnés de loisirs créatifs, ceux qui aiment le scrap, la couture et le fait main en général, ce concours est pour vous !

Creativ-decoupe.com, CoudreetBroder.com, Akomina et Créative Magazine vous proposent d’envoyer la photo de votre plus belle création couture ou scrap sur le thème du printemps ! Les créatrices et créateurs des plus belles réalisations gagneront :

Une Scan n Cut CM900 Brother et une Machine à coudre Elna 540 !

Scan N Cut CM900 de Brother

Machine à coudre Elna 540

 

 

 

 

 

Comment participer ?

1ère étape du jeudi 27 avril au jeudi 11 mai 2017:

  • Envoyez-nous la photo de votre plus belle création (couture ou scrap) sur le thème du printemps
  • Remplissez ce formulaire
  • Nous sélectionnerons les 10 meilleures créations dans chaque catégorie.

2ème étape du vendredi 12 mai au jeudi 18 mai 2017:

  • Les internautes voteront pour la plus belle réalisation couture et la plus belle réalisation scrap. (les 20 photos sélectionnées seront visibles sur Facebook et sur le blog)
  • 2 tirages au sort seront effectués parmi les votants et ces derniers gagneront chacun un bon d’achats de 50€.

creativemagazineakomina

 

 

 

 

 

 

Lots gagnants pour les plus belles créations :

Machine à coudre Elna 540

Une Scan N Cut CM900 de chez Brother

Lots gagnants pour les 2 votants tirés au sort :

1 bon d’achat de 50€ CoudreetBroder

1 bon d’achat 50€ Créativ’Découpe

Gagner une machine à coudre Brother, du tissus et des patrons !

C’est ce que vous propose CoudreetBroder.com, en partenariat avec La mercerie des créateurs et Pop Couture.

Voici les lots à gagner  :

1er lot : Une belle machine à coudre Brother F410
2ème lot : 6 coupons de: simili, jeans pois, toile lurex, lainage, toile à sac et imprimé Saki Japonais dans un coffret gris argent.
3ème lot : 3 e-patrons PDF de chez Sacôtin
Vous avez jusqu’au jeudi 17 novembre 2016 pour jouer.

brotherblogPour participer, c’est simple, il suffit de remplir le formulaire suivant : formulaire

Vous devrez répondre à deux questions très difficiles 😉

tissusN’hésitez pas à partager autour vous sur votre blog ou sur votre journal Facebook et bien-sûr venez « liker » les pages Facebook de la mercerie des créateurs, Pop Couture et CoudreetBroder.com !

Nous sommes ravis de travailler avec La mercerie des Créateurs qui est un site magique pour toutes les créatrices fan de DIY ! De même l’excellent site Pop Couture vous plaira tout de suite puisqu’il propose 2500 Patrons gratuits & Tutos couture référencés.

boston-sacotin
e-patrons de sacs « Sacôtin »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’atelier couture du Grenier de l’Octroi

Le grenier de l'OctroiArmelle a 1000 idées à la minute, du coup elle s’est aménagé dans un coin de son appartement un petit atelier de couture. Il est tout bien rangé et cela lui permet de coudre directement toutes les créations qui sortent de son imagination, sans perdre de temps à chercher le fil, le tissus ou le motif qui convient !

Et vous, dans quel environnement cousez-vous ? Dans quelle pièce de la maison êtes vous le plus inspiré ? Quel atelier couture aimeriez-vous avoir ?

Envoyez nous des photos de votre atelier ou coin couture et des commentaires sur vos rangements pratiques et adaptés. Dites nous aussi quel serait pour vous l’atelier idéal ?

Les créations d'Armelle

Avec « Louis Antoinette », débutez la couture avec plaisir !

 kit robe Demoiselle Louis Antoinette

Si comme nous, vous êtes toujours attiré par l’actualité couture, vous n’avez pas pu louper la petite entreprise qui monte en ce moment : Louis Antoinette
Du coup, on a eu envie d’en savoir plus sur l’équipe à l’origine de cette création et nous leur avons posé quelques questions.

Qu’est-ce que l’entreprise « Louis Antoinette » et qu’est-ce qui la différencie des autres ?
Louis Antoinette, c’est la première ligne de vêtements de créateur à faire soi-même.
Nous proposons chaque modèle en 2 versions :
> Le #PatronOnly : le patron de couture du modèle de votre choix avec son carnet d’accompagnement pour vous guider durant chaque phase de réalisation
> Le #KitCouture qui inclue en plus du patron le tissu sélectionné par nos soins et la mercerie nécessaire.
totebag Je peux pas j ai coutureCe qu’on aime particulièrement, c’est Lire la suite Avec « Louis Antoinette », débutez la couture avec plaisir !

La Roulotine coud votre histoire !

La Roulotine

Clémentine, passionnée de couture et de rencontres, a créé La Roulotine, dont le concept nous a beaucoup plu. Plus que de la personnalisation, elle part de l’histoire de la personne pour ensuite coudre la trousse, le coussin ou autres accessoires à son image.

Clémentine qu’est ce qui vous plaît dans la couture ?
J’adore créer, fabriquer, construire ! Je travaille à partir de tissus et mercerie récupérés auprès de particuliers ou chinés chez Emmaüs parce qu’ils me plaisent ou qu’ils m’appellent !
Ce qui me plait dans la couture c’est de partir de la page blanche, je n’ai pas de modèle préétabli, je ne crée que des objets uniques. A La Roulotine, la création commence par une rencontre, l’idée germe, mes clients me racontent d’abord une histoire avec plein de détails, des anecdotes, le message prend forme, et à partir de ce que je trouve dans mes tiroirs, dans mes placards, au milieu des boutons, des rubans, des coupons, l’accessoire unique se dessine. Ensuite je rédige moi-même une petite histoire de quelques lignes qui sera publiée avec la création sur le site de La Roulotine.

trousse de la RoulotineComment avez-vous appris à coudre ?
Je n’ai jamais vraiment appris à coudre, j’ai beaucoup regardé ma mère coudre depuis toute petite, je trouvais cela extraordinaire de la voir réaliser des vêtements et des accessoires magnifiques et bien finis (si c’est mal fait on recommence !). Elle m’a montré quelques techniques quand je me suis fabriquée des vêtements étant jeune fille. En fait j’ai commencé à faire des trousses d’écolière pour mes filles, puis pour des amis, des naissances, et puis des sacs… Finalement c’est quand j’ai décidé de m’y mettre vraiment que la pratique m’a fait progresser, internet et les magnifiques blogs des unes et des autres sont de très bons professeurs également ! Lire la suite La Roulotine coud votre histoire !

Eglantine et Zoë, une belle aventure couture !

On parle beaucoup d’Eglantine et Zoë en ce moment, et on a bien raison !

Pour découvrir qui est cette passionnée de couture et quels sont ses secrets, nous lui avons posés quelques questions.

Eglantine et ZoeQu’est-ce qui vous plaît dans la couture ?
Ce qui me plait dans la couture c’est le fait de transformer totalement quelque chose : on part de quelques bouts de tissu et on termine avec un vêtement, accessoire, objet de décoration qui a une vraie forme et un vrai rôle.
Bien sûr, j’aime aussi le fait qu’il s’agisse de créer, d’imaginer comment le tissu va évoluer et tomber : chaque matière va donner un effet différent à une coupe. En effet, j’aime coudre mais je crois que j’aime encore plus les tissus. Je suis fascinée depuis longtemps par les belles matières, les unis profonds, les jolis motifs et les petits imprimés originaux, délicats… le tissu Liberty of London (le vrai !)m’a attirée très jeune dans ses filets !

Zoë vous explique comment ça marche en vidéo

Comment avez-vous appris à coudre ?

J’ai commencé à créer des vêtements à 7 ans… à l’agrafeuse Lire la suite Eglantine et Zoë, une belle aventure couture !

La couture « Made in chez Toi »

« Made in chez toi », un super concept pour apprendre à coudre ou se perfectionner.

Quand nous avons découvert « Made in chez toi », c’est d’abord le nom qui nous a amusé et puis en allant plus loin, on a trouvé que l’idée était aussi très bonne…

 

 

Made in chez toi, qu’est ce que c’est ?

Tu choisis un projet et ton tissu sur mon site web, on détermine une date et j’arrive ! 😉
Je viens le jour J avec tout le nécessaire : une machine à coudre par personne, les tissus, les patrons, les fils, ciseaux… et même des petites surprises pour personnaliser jusqu’au bout ta réalisation.
Tes amis et toi (de 3 à 5 personnes) cousez pendant 3 heures et chacun repart avec sa réalisation.

Guitare par Made in chez toiComment vous êtes vous fait connaître ?
Par mon site web et mon activité dans des groupes de couture sur FB.
Ensuite, par des démonstrations, chez Cultura notamment, puis par le bouche à oreilles !

Comment avez-vous choisi ce nom ?
Je suis partie de mon ras le bol du made in China et du choc qu’a été l’effondrement du Rana Plaza… Puis j’ai repensé à un sketch des Inconnus où Didier Bourdon propose à une de ses ex au téléphone de manger « chinois ou chez moi ». Made in chez moi ne renvoyait pas l’idée que c’était moi qui me déplaçais.
Made in chez toi sonnait bien, je me suis tout de suite appropriée ce nom et je l’adore ! J’adore aussi mon slogan qui est « Viens coudre chez toi ! », ça me fait rire toute seule… 😉
Made in chez toi était né ! C’est très 90’s comme référence… 😉

cours de couture à domicileQuel est votre meilleur souvenir depuis le début de Made in chez toi? Lire la suite La couture « Made in chez Toi »