By Popo et sa surjeteuse Baby Lock !

By PopO  nous a préparé un nouveau tutoriel avec sa surjeteuse fétiche baby-lock enlighten  ! On la laisse vous expliquer :

Pour coudre ma propre garde-robe, il n’y a pas meilleure alliée que la surjeteuse et ses finitions professionnelles ! Quand je débutais je pensais à tort que la surjeteuse permettait surtout de coudre des matière extensibles… Certes mais pas seulement !

Ma nouvelle surjeteuse Baby Lock modèle Enlighten m’a beaucoup aidé dans la confection de ce modèle d’Atelier Scammit !

Le patron de base propose des coutures anglaises pour optimiser le résultat mais dans la précipitation je me suis trompée dans cette technique. En effet j’ai cousu envers contre envers au lieu d’endroit contre endroit… et j’ai coupé mes marges de couture. Pas de panique !! Grâce à ma surjeteuse, j’ai surfilé les pièces afin d’éviter que les tissus ne s’effilochent au lavage.

surfilage babylockJ’ai utilisé le réglage suivant : 3 fils ; 2 aiguilles (mais 1 suffit) ; longueur 3 ; largeur 3 ; point B ; Overlock Lire la suite By Popo et sa surjeteuse Baby Lock !

Les nouvelles machines à coudre Pfaff et leurs points forts

Les nouvelles Pfaff 2019Et voici les toutes nouvelles machines à coudre Pfaff de 2019 : La série Ambition et la série Expression. Elles ont un nouveau look très sympa mais surtout des atouts énormes pour une couture plus performante et plus confortable.

Les 3 points forts des machines à coudre Ambition : Lire la suite Les nouvelles machines à coudre Pfaff et leurs points forts

La surjeteuse Babylock Enlighten raconté par la couturière « By Popo »

By PopO Coucou, tout le monde, je suis Pauline de la page Facebook By PopO . Vous pouvez aussi me retrouver sur Insta : by.popo . Aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager un gros coup de cœur ! Ma surjeteuse !

Je viens donc de recevoir une pépite… La surjeteuse Baby Lock Enlighten, trouvée chez Coudre et Broder. Une machine robuste et puissante !

J’ai commencé les surjets avec une surjeteuse d’entrée de gamme car je ne faisais pas beaucoup de vêtements, ni de stretch et je n’étais pas sûre que cela me plairait… MAIS QUELLE ERREUR ! Lol

babylock Enligten

Une fois les premières appréhensions passées, liées à la coupe du tissu… mon utilisation n’a cessé de croître ! D’ailleurs pour apprendre à maîtriser cette machine qui fait souvent peur, j’ai un conseil ! On sous-estime trop l’importance d’un bon fil et de bonnes aiguilles !!! J’avais donc acheté pour ma part des cônes à surjeteuse sur un marché… mais quelle erreur encore ! Mon fil cassait et je remettais toujours en cause mes connaissances… Avec le recul, je peux vous dire que la plupart du temps, mon fil était en cause ! Donc vraiment, j’insiste pour prendre en main correctement une machine, il faut investir dans du bon fil et de bonnes aiguilles. Personnellement, je vous conseille les aiguilles Shmetz pour surjeteuse. Concernant le fil, j’ai trouvé un lot de couleurs Madeira Aerolock (offert actuellement pour l’achat de la Enligten) chez Coudre et Broder, super avantageux ! A savoir, que sur ma première surjeteuse je n’ai jamais eu à changer mes quatre bobines en deux ou trois ans d’utilisation ! Lire la suite La surjeteuse Babylock Enlighten raconté par la couturière « By Popo »

Faut-il huiler sa machine à coudre ?

Il est important de prendre soin de sa machine à coudre pour qu’elle reste en état de fonctionnement le plus longtemps possible.

Avant de penser à huiler votre machine, nous vous conseillons de la nettoyer régulièrement en utilisant le petit pinceau parfois fourni, une bombe d’air ou un aspirateur pour éviter qu’elle ne s’encrasse et que des « mimis » restent coincés dans les rouages.

huiler sa machine à coudre ?

Pour savoir si vous devez huiler votre machine,  il faut d’abord prendre en compte plusieurs critères et faire appel à votre propre jugement.

Dans quel cas huiler votre machine à coudre ? :

  • Si cela fait plus d’un an que vous ne l’avez pas utilisée (car l’huile peut être figée) -> nettoyer puis huiler
  • Si vous avez beaucoup cousu de tissus qui peluchent (polaire, laine…) -> nettoyer puis huiler
  • Si vous sentez que votre machine n’est plus souple ou force sur des matières qui d’habitude ne vous posent pas de problème. -> huiler
  • Si vous avez utilisé votre machine intensément et que vous sentez un manque de souplesse par rapport. -> huiler

Où huiler sa machine ? :

Uniquement sur le crochet et la barre aiguille. Ne jamais rien huiler d’autres et ne jamais rien démonter !

huiler sa machine à coudre

 

 

huiler sa machine à coudrehuiler sa machine

 

A quel moment ? :

Il est préférable de huiler sa machine avant de l’utiliser. Ensuite il est impératif de faire un test sur une chute de tissu afin de faire partir le surplus d’huile et éviter les mauvaises surprises sur votre ouvrage.

Quelle huile ?:

Il existe des burettes d’huile de vaseline et des bombes d’huile (LB5 odif ) que vous pouvez retrouver sur Notre site   www.coudreetbroder.com

Attention :

Ne jamais utiliser un dégrippant type « 3 en 1 » il va vous débloquer la machine sur le moment puis vous la bloquer c’est un dégrippant et non un lubrifiant .

Votre machine est précieuse, il faut en prendre bien soin. 

Des machines à coudre et à broder d’occasion vérifiées et garanties !

Comme vous le savez, coudreetbroder.com est le spécialiste de la machine à coudre et à broder. Nous profitons de cette expertise pour récupérer des machines seconde main. Notre équipe de techniciens les vérifient et nous pouvons ainsi les garantir le plus souvent jusqu’à 5 ans. surjeteuse brother 4234d_expo-z

Pour retrouver toutes les machines d’occasion il vous suffit d’aller sur l’onglet « Occasions » de notre site.garanties chez Coudreetbroder.comrecommandés par coudreetbroder.com

Nous vous proposons aussi des machines d’exposition et de démonstration, elles ont été utilisées quelques jours en magasins ou lors de différentes animations. Elles sont donc quasiment neuves et sont vendues avec tous leurs accessoires à un prix beaucoup plus doux. Elles sont, elles aussi révisées par notre service technique et bien-sûr garanties.

elna-experience-550Vous trouverez dans cette catégorie « Occasions« ,  des machines à coudre, des machines à broder, des surjeteuses, des recouvreuses et parfois même des machines de découpe. Nous ne proposons que les marques qui ont toute notre confiance. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil régulièrement pour trouver la machine qui vous convient :-).

Notre nouvelle conseillère machine à coudre à Toulouse

Aude vient de rejoindre notre équipe, elle est arrivée en Août dans notre boutique ADY de Toulouse, en apportant avec elle un souffle d’enthousiasme et de créativité ! Pour vous la présenter, nous lui avons posé quelques questions auxquelles elle a répondu avec plaisir :-).

Aude, notre conseillère ADY ToulouseQu’est-ce qui te plaît dans la couture ?

De voir émerger une création à partir d’une mécanique et d’un simple morceau de tissu !

Quand as-tu commencé la couture ?

Il y a 14 ans quand j’ai reçu ma première machine à coudre (que j’ai toujours!) en cadeau ! Mais je cousais déjà à la main petite…

 

 

Que faisais-tu avant de venir travailler chez ADY?

J’ai travaillé 10 ans dans les loisirs créatifs, et la mercerie. Toujours au contact de la matière première et des clients.

As-tu une anecdote à nous raconter notre Boutique ADY Toulousesur tes premiers jours chez ADY ?

Peut-être pas sur mes premiers jours à proprement parler, mais j’ai vendu récemment une machine à coudre à une dame pour qu’elle puisse fabriquer des perruques ! J’ai trouvé sa demande insolite mais réalisable. Elle était contente de constater le gain de temps à chaque perruque car elle les fabriquait jusqu’à présent à la main !

 

Quel est ton plus beau souvenir en couture ?

J’ai adoré la séance de couture que j’ai faite l’été dernier avec ma sœur, une semaine entière de création, à coudre dans le jardin ! A refaire dès que possible !

Quel est ton pire souvenir ? Lire la suite Notre nouvelle conseillère machine à coudre à Toulouse

Couture Débutant, le site qui monte qui monte !

Couture Débutant

Le site Couture Débutant, comme son nom l’indique est idéal pour commencer à coudre, mais pas seulement ! Il est aussi parfait pour être de bonne humeur toute la journée et hyper motivant pour vous lancer dans des supers projets couture !!! Le secret de cette efficacité, c’est Margaux la créatrice de ce site, mais aussi de la marque « Petit Patron », de la chaine Youtube Couture Débutant et bien d’autres encore. Merci Margaux, d’avoir bien voulu répondre à nos questions entre 2 voyages, 3 tutos et 1000 autres projets…

Margaux, Couture DébutantComment avez-vous appris à coudre ?

J’ai appris à l’âge de 7 ans avec l’aide de ma maman qui pratique énormément de loisirs créatifs. Vers 10 ans j’ai commencé la machine à coudre et à 12 ans j’ai reçu ma première machine à moi. Adolescente j’ai continué à coudre pour me faire mes propres vêtements puis après mon bac j’ai intégré une école de stylisme et modélisme qui m’a permis de finir mon apprentissage.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans la couture ? Qu’est-ce qui vous motive ?

Étrangement, je ne saurai expliquer clairement ce que j’aime dans la couture. Ça a toujours été une évidence pour moi. A l’âge de 5 ans je rêvais de coudre des Lire la suite Couture Débutant, le site qui monte qui monte !

Quelle machine à coudre pour débuter ?

Quand on est débutant en couture, il n’est pas facile de choisir sa machine à coudre. Il existe de nombreuses marques, des différences de prix importantes, des fonctions essentielles…on a du mal à s’y retrouver.

machine à coudre pour débutant

Pas de panique, nous allons vous aider à y voir plus clair et à choisir la machine qui vous convient pour commencer.

coudreetbroder.com représente plus de 8 marques de machines à coudre différentes et depuis plus de 40 ans, conseille les passionnés de couture débutants ou aguerris. Nous avons donc une bonne vision d’ensemble des machines sur le marché. Et nous avons aidé de nombreux débutants qui souhaitaient se lancer dans le monde merveilleux de la couture ;-).

Pour apprendre à coudre, il n’est pas nécessaire de s’offrir une machine très haut de gamme, car vous n’utiliserez pas la moitié des fonctions proposées. Il vaut mieux se concentrer sur la qualité de la machine et ses possibilités d’évolutions pour ne pas être bloqué rapidement après votre premier achat.

Voici quelques modèles que nous conseillons souvent aux personnes qui débutent en couture : Lire la suite Quelle machine à coudre pour débuter ?

Les tutos couture de Dodynette, une très jolie aventure !

Pour celles et ceux qui ne la connaisse pas encore, voici un petit article sur notre amie Dodynette, la blogueuse couture qui va à 100 à l’heure avec le sourire !

Après avoir créé DOTY avec ton amie Laetitia, tu as continué à avancer dans ton projet pour créer les tutos couture de Dodynette. Ton blog est devenu une vraie référence dans le monde de la couture et on sent que tu es vraiment heureuse de ce que tu fais. Voici quelques questions pour encore mieux te connaitre et peut-être percer le secret de ta réussite ;-).

atelier-dodynette

Quand as-tu commencé à coudre ?

Comme beaucoup de maman, j’ai commencé à coudre pendant ma grossesse (courant 2014) pour préparer l’arrivée de ma fille. Je travaillais en crèche en tant que directrice adjointe et j’ai dû m’arrêter de travailler assez tôt.

Vous l’avez remarqué, je ne sais pas vraiment rester en place, alors j’ai cherché une occupation et ça a été la couture. Je suis partie de zéro : imaginez je ne recousais même pas un bouton à la main ! La couture était un univers inconnu et j’avais beaucoup d’aprioris qui n’étaient pas du tout fondés.

dodynette_portrait_ciseaux-RET2wC’est ma maman qui m’a accompagné dans mes premières créations : elle a ressorti sa machine et m’a accompagné en mercerie. Ce fût la révélation au milieu des tissus et des imprimés.  J’ai cousu plusieurs bavoirs et très vite j’ai investi dans une machine à coudre et je ne me suis plus arrêtée.

Ce qui est drôle dans cette histoire, c’est que ma maman cousait beaucoup lorsque j’étais bébé. Et je n’en ai pas de souvenirs car elle a arrêté de coudre pour s’occuper de moi lorsque j’ai commencé à gambader. Elle a repris cette activité en même temps que je m’y suis mise et désormais pendant les repas de famille nous parlons tissus, projets et jolies cousettes alors que pendant 30 ans c’était un sujet inexistant.

La vie est étonnante parfois…

Comment t’es-tu fait connaître ?

C’est le « bouches à oreilles » qui m’a fait connaitre. Je ne m’attendais pas du tout à toute cette aventure.

Je suis madame tout le monde : je cousais des accessoires pour mes enfants. Et puis mes proches eux aussi ont voulu des bavoirs. Une page Facebook est née et j’ai créé ma micro entreprise en tant que créatrice.

logo-dodynette-couleurJe n’aimais pas trop les systèmes de plateformes de ventes en ligne alors avec un ami webmaster nous avons créé mon site  puis un blog (suite à ses conseils). C’est à ce moment-là que Dodynette a pris un nouveau tournant. Je me suis épanouie dans l’écriture du blog et « les tutos couture de dodynette » est né.

Je suis aussi très active sur les réseaux sociaux. Je pense que je me suis faite connaitre comme cela au travers d’échanges et d’images de mes réalisations.

Depuis des années, j’aime la photographie et les mises en scènes. C’est donc tout naturellement que je me suis mise à prendre des photos de mes cousettes. Ces images ont participé à la communication autour de ma marque c’est sûr.

Qu’est-ce qui te motive et t’inspire ?

Ce sont les tissus qui m’inspirent : les imprimés et les textures. Souvent les idées viennent de là et de mon quotidien de maman aussi. C’est un petit mélange de tout…

Ce qui me motive ? La création et le partage. Le partage de techniques mais également de bons plans. Je me suis formée toute seule en me promenant sur internet. Si cette expérience peut aider d’autres couturières qui se sentent parfois un peu « seules » derrière leur machine, pourquoi ne pas leur en faire profiter ?

tutos de dodynetteQuel est ton meilleur souvenir depuis le début de Dodynette ?

Oh, il y en a tellement ! Mes meilleurs souvenirs sont les échanges avec les cousettes (c’est ainsi que je nome les membres de ma communauté).

Les rencontres humaines. Je me souviendrai toujours de cette phrase prononcée dans la salle d’attente chez le pédiatre. C’était au tout début de l’aventure.

Une personne s’est approchée de moi (alors que j’étais encore absorbée par mon téléphone portable à surfer sur facebook) et m’a dit :

« Excusez-moi… vous êtes Dodynette ? ».

Ça m’a vraiment fait tout drôle sur le coup. Et j’ai même hésité avant de répondre car « Dodynette » est mon surnom de petite fille. Alors qu’on m’appelle comme cela à 30 ans… Forcement il m’a fallu un petit temps pour tout remettre en place !

Cette phrase je l’entends souvent depuis… Et je commence à l’aimer ! (rires)

tutos dodynette

Que conseillerais-tu aux personnes qui veulent se lancer et faire de leur passion leur métier ?

Je leur conseillerai de prendre leur temps. J’ai beaucoup de chance que mon projet aboutisse et que tout se passe bien maintenant. Je me doute que cette aventure puisse faire envie à d’autres personnes aussi.

Sortir du quotidien « métro boulot dodo » pour faire ce qui nous tient à cœur cela n’a pas de prix. Je suis très épanouie et je profite de chaque instant. Je prends beaucoup de plaisir dans cette activité tout en étant consciente que rien n’est acquis ou joué d’avance. Je travaille beaucoup, mon activité est très chronophage.

Ce qu’il faut savoir quand on se lance à son compte, c’est que tout ne fonctionne pas comme on le voudrait parfois. Il faut du temps pour se faire connaitre, apprendre à s’organiser, mettre en place des stratégies marketing (et oui il en faut… tout n’est pas tout rose comme dans le monde des Bisounours). Pour pouvoir se verser un salaire il faut être rentable tout en amortissant ses investissements. Il ne faut pas l’oublier.

etiquettes-de-licence-commerciales-dodynette

C’est une aventure très épanouissante de faire ce qui nous tient à cœur dans la vie mais ce qu’il ne faut surtout pas faire c’est quitter son job sur un coup de tête pour se lancer.

Bien sûr, si vous avez un projet qui vous tient à cœur, je suis la première à le dire : tentez l’aventure ! Mais pas n’importe comment. Définissez votre projet, murissez-le, faites des essais.  Certains statuts actuels tels que la microentreprise peuvent être cumulés avec votre activité. Tentez l’expérience doucement au début et faites des bilans.

Par exemple moi, j’ai commencé à coudre juste 2h/jours pendant la sieste de mon bébé. Et ensuite j’ai avisé en fonction du volume de commandes qui arrivait. J’ai dû m’organiser, me former à la comptabilité (beurk), apprendre à communiquer sur les réseaux sociaux, etc…

Pour qu’un projet dure sur le long terme, il faut mettre en place beaucoup de choses et ne pas négliger certains aspects qui peuvent paraître moins intéressants. Je ne fais pas que coudre toute la journée. La couture représente peut-être 40% de mon temps. Ensuite, il y a tout le reste : l’administratif, la comptabilité, les questions d’ordre légales, la communication, le travail sur mes sites, etc…

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

A l’avenir, j’aimerai sortir de mon atelier plus souvent… Je suis en train de m’organiser pour participer à des évènements et rencontrer « les cousettes » car ces échanges sont toujours très riches.

Il y aura aussi surement des « ateliers couture Dodynette » pour apprendre à coudre sans un écran interposé.

J’ai aussi beaucoup de projets et de partenariats « en cours » qui évoluent vers des collaborations qui s’annoncent passionnantes.

Mes projets pour l’avenir sont multiples et comme vous le disiez, je vis à 100 à l’heure. Ce qui me tient le plus à cœur c’est de continuer cette belle aventure de blogueuse/créatrice couture en incluant les personnes qui me suivent le plus possible.

Pour moi c’est ça le plus important : le partage et les relations humaines. Je pense que « l’éducatrice de jeunes enfants » qui est en moi est toujours là, d’une manière disons… plus créative et moins centrée autour des tous petits.

 

Concours Surjeteuse, les résultats !!!

Nous avons adoré découvrir vos créations couture tout au long de ces 3 semaines ! Mais lorsque qu’il a fallu choisir, on a trouvé ça vraiment difficile !

Les partenaires concours surjeteuses

Avec nos partenaires Craftine, Christelle Beneytout/Eyrolles et le blog de La Bobine, nous avons effectué des présélections que nous avons mises en commun. Puis nous avons fait ressortir les photos communes à plusieurs d’entre nous et après discussion, nous avons finalement choisis les 3 gagnantes.

lots gagnants

Donc voici les heureuses sélectionnées :

1er prix : Valérie Daumergue Lefèvre remporte la surjeteuse Pfaff Hobbylock 2.5  offerte par coudreetbroder.com

Nous avons vraiment beaucoup aimé cette robe bleu et grise, très bien fini, originale avec des matières difficiles à travailler et pour finir un rendu très chic !

1er prix concours surjeteuse

2ème prix : Marie Sarter remporte l’abonnement à la Craftine Box

Sa jolie veste rose et jaune nous a convaincu par l’harmonie dans le choix du tissu, de l’assortiment du biais et du modèle très structuré. Et en plus, les finitions sont parfaites !

2ème prix concours surjeteuse

3ème prix : Clémentine Prat remporte le livre « Guide de couture à la Surjeteuse et à la Recouvreuse » de Christelle Beneytout et Sandra Guernier publié aux éditions Eyrolles.

La réalisation de cette très jolie parka jaune a du prendre beaucoup de temps. De nombreuses techniques sont utilisées et là encore les finitions sont impeccables.

3ème prix concours surjeteuse

Bravo à toutes les trois, nous vous contactons par mail :-)

Merci à nos partenaires Craftine, Eyrolles Loisirs Créatifs, Christelle Beneytout et le blog de la Bobine, nous avons beaucoup aimé cette collaboration !

Fin du concours surjeteuse !

fin du concours surjeteuse

Nous avons reçu plus de 500 créations !!! On se régale et on est un peu ému aussi par toutes ses photos que vous nous avez envoyées ! Pour beaucoup, la réalisation dont vous êtes la plus fière, est la première création couture. Pour d’autres, ce sont des vêtements cousus pour des personnes proches, et à la fierté s’ajoute la joie de faire plaisir !

Bref, beaucoup de jolies choses et beaucoup d’émotions. La communauté des couturières est vraiment faite de belles personnes !

Pour le jury, composé de Coudreetbroder.com, Craftine, LaBobine, Christelle Beneytout et Eyrolles Loisirs créatifs, c’est un travail énorme que l’on a pas envie de bâcler. Et du coup, nous avons décidé de prendre un peu plus de temps pour faire notre choix parmi toutes vos créations !

Nous reportons donc la date des résultats au lundi 11 Juin 2018 à 17h !

Les lots gagnants

Encore un peu de patience, avant de découvrir les gagnant(e)s, de la surjeteuse Pfaff Hobbylock 2.5, l’abonnement d’un an à la Craftine Box et le livre « Guide de couture à la Surjeteuse et à la Recouvreuse » de Christelle Beneytout et Sandra Guernier publié aux éditions Eyrolles.